Réunion Permanence du 12 novembre 2013

12 novembre 2013

Assemblée nationale

 

 

Réunion-permanence et Atelier « gouvernance centrale et organisation territoriale »

 

Ordre du jour :

1) Infos et actu de l’association

2) Travaux et fonctionnement des ateliers

3) Stratégie de communication

4) Atelier « gouvernance centrale et organisation territoriale »

5) Politique de promotion à l’international

 

  • Présents :

Jean-Michel COUVE ; Yves FOULON ; Patrick EVENO ; Paul Gérard SERVER ; Gaël DE LA PORTE DU THEIL ; Hervé DEVILLE ; Sylvie GOURGEON ;             Philippe BEISSIER ; Yves            BROSSARD ; Guy CASTAGNE ; Evelyne GASSE, Yves LESPERAT, Sandrine LESPERAT, Alexandra RICHERT, André ALATERNE, Jean-Michel OBERTO.

 

  • Favoriser les adhésions : il sera essentiel de s’imposer un plan de charge robuste, un rythme de réunions soutenu et une diffusion régulière d’informations sur la tenue de nos travaux.
  • Lignes force de notre démarche :
    • Faire apprécier l’industrie touristique et populariser notre projet de réforme de la politique nationale du tourisme,
    • Consacrer le rôle majeur des politiques publiques dans le développement de l’industrie touristique.

1) infos actus :

  • mobilisation de chacun en recherche de nouvelles adhésions.
  • Il faut mieux structurer la communication en interne. Nécessité de créer rapidement les outils ad-hoc ;

2) Travaux et fonctionnement des ateliers

  • Formation recherche de La Porte du Theil signale que

Nathalie Fabry devrait rejoindre AFT et pourrait prendre en charge cet Atelier.

  • Tourisme Social, une réunion de l’Atelier se tiendra le 10 décembre à 17h30 en présence de Jean-Pierre Marcon.
  • Tourisme Ultra-marin, une réunion de l’Atelier se tiendra le 26 novembre à 17h30 en présence de Jérôme Bignon.
  • Stratégie de développement de l’industrie touristique, une réunion de l’Atelier se tiendra le 26 novembre à 19h en présence de Gaël de la Porte du Theil.

Il serait intéressant de modifier son intitulé, en y incluant les termes « territoires » et « structurant »

  • Intelligence stratégique : Evelyne Gasse se propose de prendre en charge cet Atelier.

 

A noter que JM Oberto se propose de mobiliser un groupe d’étudiants afin d’effectuer des travaux pour AFT (recherche, enquêtes..) et leur offrir des possibilités de stages au sein de l’association.

 

3) Stratégie de communication/ financements.

 

En interne, JM Oberto souhaiterait que l’association rassemble toutes documentations utiles afin de les mettre à disposition des membres.

A ce titre, chaque membre communiquera ce type de documents à AFT. Dès sa création, le Site internet y pourvoira. Dans l’attente du site, une plateforme collaborative est proposée.

 

Yves Lesperat qui sera présent au Congrès des maires, apportera à AFT les informations susceptibles d’intéresser le tourisme.

 

En Externe :

La question se pose de la position d’AFT par rapport aux prochaines « Assises nationales du Tourisme » annoncées par le premier Ministre. A l’unanimité, il est décidé de solliciter notre participation auprès de la ministre Sylvia Pinel. Le souhait est aussi émis de rédiger une lettre ouverte à son intention (rédaction à venir, diffusion médias à préciser)

En ce qui concerne les financements d’AFT, au-delà des nouvelles cotisations (que chaque membre doit solliciter), il faudra susciter des participations et partenariats avec des groupes privés. Pour cela, il sera indispensable de communiquer efficacement.

 

Concernant l’intelligence stratégique, il est constaté que les multiples études réalisées par des consultants ne servent pas une base de données et ne bénéficient pas au tourisme en général. Elles ne servent qu’aux clients. Les consultants présents confirment et regrettent cet état de fait.

L’idée d’un « portail » ou d’un système de gestion de bases de données (SGBD) spécifique et accessible est retenue, regroupant travaux, études, mémoires, thèses.

4) ATELIER GOUVERNANCE CENTRALE ET ORGANISATION TERRITORIALE

 

Rappel est fait des conclusions de la Commission tourisme de janvier 2007 (cf. le PowerPoint). Est confirmée l’impérieuse nécessité de la création d’une Délégation interministérielle à l’organisation et la compétitivité du tourisme (DIOCT).

Est abordée, ensuite, la question du prochain budget du tourisme (2014) qui s’élève à une soixantaine de millions d’Euros, dont 31.2M€ sont consacrés à Atout France. Est notée lune nouvelle baisse par rapport au budget 2013. Est débattu du fonctionnement d’Atout-France. De l’avis unanime, il faudrait revoir son cahier des charges. Le GIE (de droit privé) se voit chargé de trop lourdes missions eu égard à ses faibles moyens. Ne peut-on réduire le nombre de bureaux à l’étranger ? le GIE est-il adapté à des fonctions régaliennes de classement ? L’ingénierie ne doit-elle pas être confiée aux bureaux d’études privés sous cadrage exclusivement ? Ces bureaux d’étude privés ne devraient-ils pas se regrouper dans le but de pouvoir prendre en charge des marchés internationaux d’ingénierie importants ?

 

5) Politique de promotion à l’international : des propositions de réformes ont déjà été présentées par JM Couve. Elles devront être instruites débattues et actualisées dans le cadre de l’Atelier « promotion internationale ».

 

  • Activer la convention partenariale d’ « Atout France » avec UBIFRANCE, prochainement rattaché à l’AFII.
  • Créer au sein de la DIOCT une « mission des affaires internationales » dotée de moyens humains suffisants et intégrant un Pôle financier spécialisé dans la prospection des fonds européens et mondiaux de développement et d’aménagement touristiques.
  • Créer une plateforme « France Tourisme Export » regroupant la Délégation interministérielle, les représentations territoriales et professionnelles pour élaborer, en concertation, les politiques d’action commerciale de la destination France et prendre en compte les perspectives d’ouverture des marchés d’aménagement territoriaux à l’international. Un CNT remanié pourrait y pourvoir.
  • Revoir la distribution des Bureaux de la France à l’étranger. Intégrer leurs directeurs aux équipes de veille stratégique dans les ambassades et consulats généraux.

 

A l’unanimité est constatée l’insuffisance de présence de la France à l’international et demandé un renforcement des politiques à l’export.

 

Est, aussi, sollicité (JM Oberto et P. Eveno) une meilleure prise en compte des compétences et orientations nouvelles (Traité de Lisbonne) de l’UE dans les domaines du tourisme. Un travail de documentation sera entrepris à ce sujet et un contact sollicité avec Antotio Tajani, Vice-Président de la commission Européenne (et commissaire européen en charge de l’industrie, des entreprises et du tourisme) ainsi qu’avec Eurostat.

 

Il est, ensuite, fait état des difficultés que connaissent les entreprises (G. de la Porte du Theil) confrontées aux problèmes des temps de travail et, plus généralement, aux conditions sociales dans le secteur. Une réflexion devra être engagée sur ce thème.

 

 

Il est décidé de modifier deux intitulés :

  • Intégrer le terme d’industrie touristique à la dénomination de la « Délégation interministérielle à l’organisation et à la compétitivité de l’industrie touristique » (DIOCIT)
  • Elargir le champ de prospection de l’Atelier « Formation-Recherche » en l’intitulant « Emplois-Formations-Recherche ». (il est recommandé de prendre connaissance du rapport. « Le tourisme, filière d’avenir » de François Nogué remis à Sylvia Pinel et Michel Sapin).

Prochaines réunions :

Mardi 3 décembre

17h30 Atelier « Intelligence stratégique » 19h Atelier « Promotion à l’international »

Mardi 10 décembre

18h Réunion permanence, 19h Atelier « tourisme social »

Mardi 17 décembre

17h30 Atelier « emplois, formations et recherche » 19h Atelier « observation économique et statistique »

Informations et Inscriptions : contact@avenirfrancetourisme.fr