Réunion de l’atelier sur le tourisme Ultra Marin du 3 décembre 2013

Atelier Ultra-marin

 

 

Présents : Daniel GIBBS, Jérôme BIGNON, Yves BROSSARD, Yves LESPERAT, Patrick EVENO

  • Y. BROSSARD: Décrit et déplore la situation catastrophique de l’hôtellerie en Guadeloupe.
  • Y. LESPERAT Présente les forts potentiels de développement des randonnées dans ces territoires.

Suite aux échanges d’informations/ propositions :

Inventaires des différents territoires concernés et de leurs statuts et positionnements vis-à-vis de la Métropole et de l’Union européenne. Nécessité d’une définition de chaque territoire touristique ultramarin.

  • D. GIBBS: Caraïbes et Guyane
  • Y. BROSSARD : Martinique et Guadeloupe
  • J. BIGNON: Proposera un animateur- rapporteur pour chaque océan.

Prendre en compte les orientations et programmes VE au service de chaque Région

Benchmarking/ Saint Martin :

  • Partie Hollandaise : Développement touristique satisfaisant
  • Partie française : En panne (sauf croisières)

L’hébergement touristique est resté vétuste

  • Proposition de défiscalisation en rénovation

Les produits de l’agriculture et de la pêche peuvent être mieux orientés vers une consommation locale diversifiée pour les touristes

Les touristes ultra-marins pourraient servir de test pour de nouvelles méthodes d’observation économique et statistiques {corrélations entre le nombre d’arrivée (ports et aéroports) et les retombées économiques qu’elles induisent.

Absence de Centre de formations, et de filières organisées et productives pour les jeunes

La promotion à l’international, (salons….) est insuffisante et non coordonnée Exemple : « Caraïbe-Board » pour Saint Martin Atout-France.

Jérôme BIGNON propose de rédiger une fiche- Programme de travail pour le groupe mais demande que ce soit un député ( D.gGibbs) qui en soit le rapporteur.