CR Réunion-permanence du 13 mai 2014

Réunion–permanence

 

Reprise des travaux d’Avenir France Tourisme après la période de campagne pour les municipales.

Jean-Louis BALANDRAUD ex secrétaire général du Conseil national du Tourisme et Alain VIVIEN, directeur général « d’Arcachon Développement » rejoignent l’association

 

Sont présents :

Monsieur Jean-Louis BALANDRAUD

Monsieur Philippe BEISSIER

Madame Marie Charlotte BELLE

Monsieur Yves BROSSARD

Monsieur Jean-Michel COUVE (Président)

Monsieur Patrick EVENO (secrétaire)

Monsieur Yves LESPERAT

Madame Catherine PASCAUD

Monsieur Alain VIVIEN

Madame Sylvie GOURGEON (assistante parlementaire)

 

Absents excusés :

Monsieur André ALATERNE

Monsieur Gaël DE LA PORTE DU THEIL

Monsieur Pierre AMALOU

Monsieur Gilbert BLANC-TAILLEUR

Monsieur Guy CASTAGNE

Monsieur Jean-Paul CRUCHOT

Monsieur Hervé DEVILLE

Monsieur Daniel GIBBES

Monsieur Claude GUERIN

Monsieur Stéphane MISO

Monsieur Paul-Gérard SERVER

Monsieur Jérôme BIGNON

Mademoiselle Mélisande HAIR-MONFAIT

Madame Anne LECHACZYNSKI

Madame Evelyne GASSE

Monsieur Jean-Michel OBERTO

 

Jean-Michel COUVE rappelle les actions conduites depuis la création de l’association en juillet 2013 ainsi que son objet et les objectifs poursuivis (cf. rapport de présentation)

Jean-Louis BALANDRAUD fait part des constats qu’il a établis à l’occasion des différentes fonctions qu’il a assurées au cours sa carrière professionnelle et, particulièrement de ses expériences au secrétariat général du CNT.

Remarques:

  • Le tourisme n’a pas, jusqu’alors, été considéré à sa juste valeur par les gouvernements successifs
  • Une multitude de syndicats représentent les professionnels du tourisme. Ils sont peu enclins au dialogue.

Il manque une structure d’échanges et de coordination susceptible d’être l’interlocuteur de l’Etat. Cet avis est unanimement partagé en particulier par Alain VIVIEN.

  • Accord sur l’intérêt, au plan de la promotion à l’international, de l’intégration du tourisme au ministère des Affaires étrangères et du Développement à l’international

Avis, lui aussi, partagé avec le regret de cette nouvelle dissociation entre, d’une part, l’étude et le développement des marchés et d’autre part, tout ce qui concerne la production

 

  • A noter:
  • L’intérêt de la croissance du tourisme chinois le constat de la mauvaise qualité de l’accueil en France (Insécurité++++)
  • Absence de la France au salon international du tourisme en chine

 

Jean-Michel COUVE et Alain VIVIEN :

  • Regrettent le manque de fiabilité des données chiffrées issues de l’observation statistique et qui amène à concevoir des politiques de développement touristique (non suffisamment renseignées sur les résultats des actions antérieures)

Yves BROSSARD : Emet le vœu qu’au cours des réunions de travail d’Avenir France Tourisme soient abordés des sujets plus en rapport avec les préoccupations ponctuelles et immédiates des professionnels

  • Par exemple, les questions qui touchent à l’outre-mer (absence de réserves financières, améliorations des dessertes aériennes …etc.)

_____________________

  • Consensus sur la priorité à accorder à la création d’une Délégation Interministérielle à l’Organisation et à la Compétitivité du Tourisme (DIOCT)

 

 

  • Prochaine réunion/permanence le mardi 10 juin à 18H30 (lieu et ordre du jour seront communiqués ultérieurement