La forte baisse de l’euro n’imposerait elle pas « une réaction » de notre promotion à l’international ?

Baisse de 20% par rapport au Dollar et de 15% par rapport à la livre Sterling, écart supplémentaire récent par rapport au franc Suisse…pour n’évoquer que ces 3 monnaies, il y aurait lieu de renforcer urgemment et substantiellement nos politiques de promotion en direction de ces pays concernés.