Emploi et formations supérieures

Les constats

  • Des BTS qui ne trouvent pas d’issue satisfaisante dans des emplois touristiques.
  • Des Licences de niveau insuffisant
  • Des Masters bien trop nombreux (plus de 570) délivrés par l’Education Nationale, des écoles privés et des organismes consulaires)
  • De nature trop diverse et trop spécialisés.
  • De valeur trop disparate et répondant mal, aux besoins des entreprises touristiques.

Les propositions

Un tronc commun L1 et L2 :
De 2 ans, permettant, en post bac, d’acquérir des connaissances générales sur les réalités du tourisme mondial (histoire et géographie, climatologie, sociologie, géopolitique/gestion, promotion commercialisation/ production et aménagement des territoires/ langues étrangères etc)

L3
Licence professionnelle : issue vers l’emploi
Licence générale : accès au Master

Masters (M1 et M2)
Master professionnel : issu vers l’emploi
Master recherche : accès au doctorat

Doctorat

Actions nouvelles

  • Participation des Universités aux études concernant l’économie touristique ( cf. université du Michigan ou Massachussets)
  • Mobilisation des entrepreneurs habilités aux actions de formations supérieures en partenariat plus étroit avec les enseignants.

Réunion

  • 17 Décembre 2013 : Réunion ateliers « Observation économique et statistique » et « Formations supérieur et recherche »